C’est quoi une éjaculation précoce ?

 

 

Définition médicale de l’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce (ou éjaculation prématurée) est un trouble sexuel durant lequel un homme éjacule trop tôt sans contrôle volontaire possible. Il n’existe pas de définition universelle, notamment sur le temps minimal que devrait durer la pénétration lors d’une relation sexuelle, mais il peut sembler important que l’homme puisse contrôler le moment de son orgasme afin que la sexualité soit vécue comme épanouie. Il est question d’éjaculation précoce lorsque l’éjaculation survient avant que l’un ou l’autre des partenaires ne le souhait.

L’éjaculation précoce n’est pas une maladie, l’éjaculateur prématuré fonctionnant parfaitement bien au niveau physiologique, mais la difficulté à contrôler son éjaculation peut parfois être mal vécue et nuire à la sexualité du couple. Les causes sont variées. Il est question d’éjaculation précoce primaire lorsque l’homme a toujours éjaculé de façon incontrôlée, depuis son premier rapport sexuel, malgré une longue expérience et des rapports sexuels répétés, avec des partenaires stables. Il est question d’éjaculation précoce secondaire lorsqu’un homme qui n’avait pas de problème de contrôle de son éjaculation s’y trouve soudainement confronté de façon répétée. Souvent, c’est à la suite d’un choc émotionnel que l’éjaculation précoce apparaît. Selon un sondage OpinionWay, un homme sur deux serait concerné par ce type de trouble.

L’éjaculation précoce est un trouble de l’éjaculation survenant lors de stimulations sexuelles minimes avant, pendant, ou juste après la pénétration, et avant que l’homme ne souhaite éjaculer. La définition de l’éjaculation précoce repose sur 3 éléments :

  • Le temps : l’éjaculation survient trop vite. La notion de temps est nécessairement subjective car tout le monde n’a pas les mêmes attentes concernant le délai avant éjaculation…
  • Le contrôle : l’éjaculation précoce se définit également par la notion de contrôle. L’homme ne maîtrise pas suffisamment le moment de son éjaculation qui survient avant qu’il ne le souhaite.
  • La souffrance : l’éjaculation précoce provoque une détresse personnelle et des problèmes relationnels au sein du couple. Ce trouble sexuel fait souffrir les 2 partenaires.

On distingue :

  • * l’éjaculation précoce primaire qui est présente à chaque rapport, avec des partenaires différentes, durant toute la vie.
  • * l’éjaculation précoce secondaire ou acquise qui apparaît alors qu’elle n’était pas présente lors des précédents rapports sexuels. Elle est généralement associée à une maladie sous-jacente comme une prostatite, un trouble érectile ou neurologique, ou à un problème psychologique.

L’éjaculation précoce a été définie en 2008 par la Société Internationale de Médecine Sexuelle par l’association de trois critères : délai entre l’intromission du pénis et l’éjaculation inférieure à une minute, impossibilité de retarder l’éjaculation, sentiment d’insatisfaction ou de frustration de l’un des deux partenaires. L’éjaculation prématurée est qualifiée de primaire si elle est ainsi dès le premier coït et secondaire si elle survient après une période de fonctionnement sexuel satisfaisant.

Elle peut être transitoire, intermittente, constante dans le temps, concerner toutes les partenaires ou seulement quelques-unes. L’éjaculation précoce peut survenir à différents moments au cours de l’activité sexuelle. Selon les individus, elle peut se produire lorsque la partenaire se dévêt, durant les préliminaires, au moment de l’intromission du pénis dans le vagin, après quelques poussées pelviennes, peu de temps après le début de la pénétration. Dans ce dernier cas, cela peut varier entre quinze secondes à deux minutes.