Quelles sont les causes de l’éjaculation précoce ?

 

L’éjaculation précoce n’est pas une maladie que l’on soigne par des médicaments. Il s’agit d’un trouble fonctionnel de l’éjaculation, qui survient involontairement, avant, pendant ou juste après la pénétration, suite à des stimulations sexuelles minimes. Elle se caractérise par la difficulté ou l’incapacité de contrôler son niveau d’excitation sexuelle, provocant le déclenchement involontaire de l’éjaculation, avant le moment souhaité.

La cause exacte de l’éjaculation précoce n’est pas vraiment connue. Alors qu’autrefois, on pensait que la cause était seulement psychologique, les médecins savent maintenant que l’éjaculation prématurée est plus compliquée et implique une interaction complexe de différents facteurs psychologiques et biologiques.

Les causes les plus fréquentes de l’échec d’ apprentissage du contrôle de l’éjaculation sont donc le manque d’expérience et de fréquence des rapports, le fait que l’acte sexuel se déroule dans de mauvaises conditions, le fait d’être toujours tendu et crispé, de ne pas savoir se relaxer, le manque de confiance en soi, facteur d’anxiété, de sentiment de culpabilité, ou d’impression d’être un amant médiocre.
Tous ces sentiments négatifs se renforcent avec la répétition des échecs. Ce qui renforce encore plus l’anxiété et la dégradation de la situation psychologique et sexuelle.

La peur de l’échec tend souvent à accélérer l’éjaculation. Toute remarque faite par la partenaire, parfois sans l’intention de blesser, aggrave encore les choses pour l’homme qui se sent humilié.

Les causes de l’éjaculation précoce sont la plupart du temps d’origine psychologique et rarement du à un problème physique.

L’anxiété peut causer des modifications chimiques dans le système nerveux, accélérant le réflexe jaculatoire. En s’efforçant de lutter contre ses peurs, l’éjaculateur aggrave sa perte de contrôle, tel un homme qui se débat dans des sables mouvants.

Le stress de la première fois

Le premier rapport sexuel peut être source de stress, provoquant l’éjaculation prématurée. Que ce soit la toute première fois, ou la première fois avec une nouvelle partenaire, on retrouve les mêmes composantes :

  • le fait de ne pas encore connaître « sexuellement » sa partenaire et de ne pas être à l’aise avec elle ;
  • le fait d’être crispé, de ne pas être relaxé ;
  • la peur de de pas réussir à lui donner du plaisir ;
  • la longue attente de ce premier rapport sexuel qui ne fait qu’accroitre la pression que se met l’homme sur lui même.

Ce stress de la première fois diminue généralement avec le temps et la complicité qui se forge petit à petit au sein du couple.

 

Le manque de confiance en soi sur le plan sexuel

La peur de ne pas réussir à satisfaire sa partenaire, de ne pas « assurer au lit » peut être l’une des causes de l’éjaculation précoce. Elle est d’autant plus nocive qu’après une éjaculation prématurée, l’homme peut perdre encore d’un cran la confiance qui lui manquait déjà. Un cercle vicieux se crée dont il peut lui être difficile de sortir.

Le manque de confiance sur le plan sexuel peut se manifester sous différentes formes :

  • Un homme qui manque d’expérience avec les femmes ;
  • Un homme qui est obsédé par ses performances sexuelles ;
  • Un homme âgé qui a une relation avec une femme beaucoup plus jeune que lui ;
  • Un homme qui manque globalement de confiance en lui ;
  • Etc.

Les critiques négatives sur ses performances et le manque de soutien de la partenaire sexuelle peuvent enfoncer encore plus l’éjaculateur précoce dans son problème.

Anxiété due au manque d’expérience plutôt qu’à l’âge

On pourrait penser que l’âge est l’une des causes de l’éjaculation précoce. Mais en réalité, c’est plutôt le manque d’expérience qui est facteur d’EP. Si l’éjaculation précoce arrive plutôt à l’homme jeune, c’est simplement du au caractère récent de sa sexualité plutôt qu’à son âge.

Lorsqu’on a peu d’expérience sexuelle et que l’on fait l’amour avec une nouvelle partenaire ou dans des conditions différentes d’ordinaire (endroits insolites, pratiques inhabituelle), l’éjaculation prématurée peut avoir lieu.

Causes biologiques

Un certain nombre de facteurs biologiques peuvent contribuer à l’éjaculation précoce, y compris :

_ Des niveaux d’hormones anormaux

_ Des niveaux anormaux de substances chimiques dans le cerveau (appelées neurotransmetteurs)

_ Une activité réflexe anormale du système éjaculatoire

_ Certains problèmes de thyroïde

_ Une inflammation ou infection de la prostate ou de l’urètre

_ Traits héréditaires

En revanche, l’éjaculation prématurée est rarement causée par :

_ Un dommage du système nerveux suite à une chirurgie ou un traumatisme

_ L’arrêt de certains médicaments utilisés pour traiter des problèmes de santé mental